Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

descriptionLa théorie du tout. EmptyLa théorie du tout.

more_horiz
Je pense que la plupart d'entre vous connaissent cette phrase : « Au début il n'y avait rien, puis survint le big bang ».
Je me suis toujours demandé : si au début il n'y avait rien, comment le big bang a-t-il pu se produire ? 
Dieu ? Oui mais si c'est dieu, d'où est-il venu du coup ? Je pense que la théorie du rien est juste impossible, ou peu- être impossible à concevoir pour nous, mais dans ce cas-là, pourquoi n'est-il pas possible que tout ait toujours été là ? On cherche un début et une fin car notre esprit est incapable de concevoir l'univers autrement. Mais imaginons que le temps et l'espace soient juste là depuis toujours sans aucune raison, juste parce que c'est comme cela et qu'il n'y ait ni début ni fin. J'aimerais connaître votre point de vue.

descriptionLa théorie du tout. EmptyRe: La théorie du tout.

more_horiz
Votre interrogation est légitime, mais elle révèle surtout les raccourcis maladroits auxquels se livrent certaines vulgarisations.
En effet, la théorie ne dit pas qu'il n'y avait rien avant le Big Bang. Elle décrit simplement (sic) l'origine de notre univers, et en même temps les lois physiques qui sont apparues peu après. Comme ces lois physiques ont aussi leurs origines dans le Big Bang, ce qu'il y avait avant ne peut pas être décrit par des lois survenues après. Si quelque chose précédait le Big Bang (et qu'il est légitime de penser), alors il faut imaginer que ce quelque chose devait être régi par une physique radicalement différente et qui nous sera peut-être ─ il faut être prudent ─ à jamais interdite.
Ce qui veut dire, en résumé, que notre physique est incapable de décrire un univers ou tout autre chose qui aurait précédé le Big Bang. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y avait rien avant.

descriptionLa théorie du tout. EmptyRe: La théorie du tout.

more_horiz
La question du temps n'est-elle pas liée à notre perception ? Autrement dit, pourrions-nous, de toute façon, percevoir ce qui serait autre qu'un espace temps ? Se poser des questions sur les ''limites'' du Big bang n'est-ce pas en fait s'interroger sur nos propres limites ?
S'il y a un ''arrière-monde'' nous n'aurons peut-être jamais les moyens de le vérifier.
Si par contre le monde, tel qu'il nous apparaît ─ je veux dire le monde physique et matériel ─ est l'ultime réalité, force est de reconnaître qu'il ne s'est pas encore entièrement livré à nous puisque si c'était le cas aucun problème ne se poserait à notre entendement, y compris celui du ''temps'' avant le Big bang.
Nous serions le monde, sans faux-semblant.
Un monde éternel dans le devenir et dans l'espace temps, un monde qui ''est'' depuis toujours et pour toujours, aurait-il engendré, au travers de la pensée humaine, les ferments de sa propre antithèse ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum