Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Critique de la raison pure

+6
anormal
Dienekes
Vangelis
etoilefilante
Crosswind
aliochaverkiev
10 participants

descriptionCritique de la raison pure EmptyCritique de la raison pure

more_horiz
Je me propose de reprendre ici l'étude de la Critique de la raison pure, étude commencée en d'autres lieux.

descriptionCritique de la raison pure EmptyRe: Critique de la raison pure

more_horiz
je reprendrai ici le début de l'étude déjà commencée. Je suis ici pour le moment en train de faire connaissance avec le forum.

descriptionCritique de la raison pure EmptyRe: Critique de la raison pure

more_horiz
il s'agit  ici d'un cours donné à une élève qui ne connaît pas la philosophie mais qui désire en savoir plus sur Kant. Je ne suis pas moi même philosophe de formation (mathématicien de formation ayant bifurqué ces la finance). L'élève n'apparait pas ici, elle ne le veut pas, mais je livre ici ces posts car ils intéressent une enseignante (en français) qui est intéressée à me lire et qui interviendra peut être , je l'espère!) après s'être inscrite. Les philosophes de métier tiqueront peut être devant cet "enseignement"! qu'ils me rappellent à l'ordre s'ils pensent que je m'égare.
je mets ici les premières leçons, dispensées sur un site de dialogue courant, site qui n'était pas approprié pour parler philosophie. Les livres auxquels je me réfère sont Kant, "Critique de la raison pure" chez GF (éditions poche), luc Ferry : Kant , le livre de poche, Jacques Rivelaygue, leçons de métaphysique allemande tome 2 chez Grasset, parfois  Chris Frith : "comment le cerveau crée notre univers mental" chez odile Jacob, puisque la neuropsychologie confirme aujourd'hui les intuitions étonnantes de Kant sur le fonctionnement de l'esprit (je dis parfois le cerveau, puisqu'aujourd'hui chez les scientifiques ce mot  tend à équivaloir à esprit-cela choque bien sûr les puristes!

Ci- après le début de ce "cours" qui est plutôt un enseignement donné à une personne adulte désirant être enseignée.





Avant Kant (avant le 18ème siècle) et surtout avant les découverte scientifiques sur lesquelles je reviendrai plus tard, l'homme concevait l'univers comme étant "coiffé", "clôturé" par Dieu. 

Il existait un être parfait, qui contenait l'univers, par rapport auquel l'homme se déterminait. Dieu déterminait notamment l'action sociale et la morale de l'homme. Il s'agissait alors de s'approcher le plus près de Dieu, et la mort elle même était domestiquée par les conceptions de l'époque : le paradis, le purgatoire et l'enfer. 
Cette époque sécrétait aussi l'angoisse, comme aujourd'hui, mais l'angoisse était autre, c'était l'angoisse de la punition divine. 


Penser l'univers comme étant "coiffé" par Dieu était toutefois considéré comme un acte de foi. Or les scientifiques voulaient posséder une preuverationnelle de l'existence de Dieu. C'est Descartes qui a fourni cette preuve, la preuve ontologique, la preuve par l'argument ontologique. Je ne vais pas vous donner la définition du mot ontologique maintenant, mais je vais vous expliquer la teneur de cette preuve. 

Passons maintenant à la description de cette preuve. 

Nous pouvons, par rapport à notre finitude, ce que nous ressentons comme étant comme notre finitude, ce que nous pensons être notre finitude (en définitive notre finitude nous la situons dans ce fait que nous mourons et aussi dans le fait que nous sommes ignorants de beaucoup de choses), nous pouvons penser un être qui, lui, ne serait pas limité par cette finitude, cet être c'est Dieu. C'est donc uniquement parce que nous pouvons penser Dieu que, vous allez le voir, Descartes va prouver l'existence de Dieu. 

Vous allez dire que pouvoir penser un être et penser que le fait de le penser lui donne l'existence est un peu gros ! C'est une façon de poser l'existence de tout fait imaginé, dès lors qu'il est imaginé. Mais les cartésiens n'allaient pas jusque là. Il fallait aussi que la chose pensée soit conforme au réel. En définitive cette capacité à donner l'existence par le seul fait de penser Dieu se limitait seulement à Dieu. Mais comment faisaient-ils pour donner l'existence à Dieu ? Eh bien ils partaient de cette base : Dieu est un être parfait, donc il possède toutes les qualités, dont la qualité d'exister. Si Dieu n'existait pas, alors Dieu n'aurait pas toutes les qualités, il ne pourrait pas être parfait ce qui contredit l'idée que je peux penser Dieu comme un être parfait. Donc Dieu possède l'existence, donc Dieu existe. 

Vous allez me dire que c'est un peu gros ! Mais ça marchait à l'époque, sans doute parce que cet argument était développé par des savants dont on pensait alors que tout ce qu'ils disaient était vrai (un peu comme aujourd'hui d'ailleurs, qu'un scientifique de renom parle et hop le profane est prêt à tout croire !). 


Cet argument sera démonté par Kant, mais nous verrons cela plus tard. Qu'il suffise de dire donc, qu'à cette époque, non seulement la foi mais la raison (la science) postulaient l'existence de Dieu.



N'oubliez pas que le vouvoiement est de rigueur sur le forum - Vangelis.

descriptionCritique de la raison pure EmptyRe: Critique de la raison pure

more_horiz
Votre projet m'intéresse, je suivrai donc ses évolutions avec plaisir !

descriptionCritique de la raison pure EmptyRe: Critique de la raison pure

more_horiz
Crosswind a écrit:
Votre projet m'intéresse, je suivrai donc ses évolutions avec plaisir !

Merci pour votre accueil! et c'est avec plaisir que je recevrai vos remarques et critiques!
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum