Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Les leaders

+3
Desassocega
Euterpe
WiCaM
7 participants

descriptionLes leaders - Page 2 EmptyRe: Les leaders

more_horiz
Euterpe a écrit:
Pas un contre-exemple : une exception, si et seulement si l'on intègre Marc-Aurèle dans le corpus des œuvres philosophiques. Quant à assimiler sans explication aucune un leader et un empereur, c'est pour le moins expéditif. Pour le reste, je n'envisage pas la question de savoir pourquoi ce serait une généralité. De fait, c'est une généralité.

Marc-Aurèle n'a pas seulement été empereur, il a mené ses armées au combat à de nombreuses reprises et c'est l'une des formes de leadership les plus exigeantes qui soient.
 
Concernant le fait que le philosophe se révèle un piètre leader, je peux l'admettre, mais j'ai du mal à en comprendre les raisons. Par exemple, est-ce le philosophe qui est un piètre leader ou est-ce la philosophie qui en fait un piètre leader ? La deuxième option semble aberrante (je l'élimine trop vite ?). La première option nécessite probablement de mieux définir ce que l'on entend par philosophe. Une définition tautologique comme "personne pratiquant la philosophie" nous renvoie à la deuxième option. Une définition très restreinte comme une "personne ayant été à l'origine d'une œuvre philosophique reconnue" est peut-être trop limitative. L'histoire nous donne-t-elle alors suffisamment d'exemples de philosophes ayant été des leaders (bon ou mauvais) pour pouvoir en tirer une conclusion générale ? Dans les cas d'échec de leadership de la part d'un philosophe, qu'est-ce qui a provoqué cet échec ?

descriptionLes leaders - Page 2 EmptyRe: Les leaders

more_horiz
Dienekes a écrit:
Marc-Aurèle n'a pas seulement été empereur, il a mené ses armées au combat à de nombreuses reprises et c'est l'une des formes de leadership les plus exigeantes qui soient.
Parler de leadership est un anachronisme. Vous occultez complètement la dimension sacrale de la fonction impériale, par exemple. En outre, le stoïcisme est si caractéristique d'une période si importante, significative et complexe de la civilisation romaine que l'originalité de Marc-Aurèle est moins dans ses écrits (adressés à lui-même, dans l'intimité même d'une pensée nécessairement solitaire en ceci qu'elle est celle d'un empereur), que dans le fait d'une rencontre historique et unique de l'action et de la pensée.

Y a-t-il un lien de cause à effet, entre la pratique philosophique d'un homme et son incapacité à exercer un "leadership" ? Voilà une chose qui paraît impossible à établir. Nous n'avons que des récurrences, lesquelles sont si répétitives, à l'échelle de 25 siècles, qu'il faut se faire une raison. Qu'avons-nous ? Des intellectuels engagés (Sartre, etc.) - mais quelle philosophie n'est pas engagée ? Ce que l'action est à l'homme d'État, la pensée l'est au philosophe. On peut, alors, poser la question de savoir ce qu'est la pensée, en tant qu'elle est action. Parmi les éléments de réponse, on retrouverait que toute philosophie, peu ou prou, est axiologique. Mais combien de philosophes correspondent au zoon politikon d'Aristote, autrement dit à cet homme qui parle et qui, ce faisant, agit ? (cf. ce qu'en dit Arendt). A cet homme, autrement dit encore, qu'on appelle homme politique ? Combien de philosophes d'un côté ? Combien de Périclès de l'autre - Périclès dont Thucydide vantait la faculté à penser, à juger du réel au moment où il se produit ?

Dernière édition par Euterpe le Ven 29 Juil 2016 - 1:37, édité 1 fois

descriptionLes leaders - Page 2 EmptyRe: Les leaders

more_horiz
WiCaM a écrit:
Bonjour à tous,

Étant à l'aube d'une carrière ou je suis amené à diriger des hommes, je me pose de plus en plus une question : "Qu'est-ce qu'un leader ?" Quelle est sa légitimité ?... Bref, j'aimerais avoir votre avis sur les leaders d'un point de vue philosophique. Auriez-vous des ouvrages à me recommander dans ce domaine ? Je précise que je distingue le leader (l'homme, le chef) du leadership (autorité d'influence). 

Je vous remercie d'avance.
Pourquoi employer des termes anglais lorsqu'ils ne sont pas nécessaires ? S'il suffisait d'ouvrir des manuels pour avoir l'étoffe d'un chef, ça se saurait. Ce dernier en écrit plus qu'il n'en lit. Les chefs ne le deviennent, a priori, par hasard. La théorie peut ne pas correspondre à la réalité, et même arranger la réalité pour se confirmer elle-même. De fait l'homme pratique doit moins se soucier de théorie que d'action. Il le sait instinctivement : se poser trop de questions, autrement dit le fait d'intellectualiser les choses risque de constituer un obstacle à l'action. Mieux vaut se concentrer sur l'expérience. Après, pour ce qui est de la légitimité du pouvoir et les discours portés sur la pratique, les lectures viennent dans un second temps, si l'on croit que la pratique précède la théorie.

descriptionLes leaders - Page 2 EmptyRe: Les leaders

more_horiz
Dans le monde du travail, il n'y a pas une seule vision du chef ni un seul mot pour le désigner, et généralement chaque mot différent incarne une vision différente du sens qu'on lui donne. Souhaitez-vous comprendre ce que c'est qu'être un manager ? Un patron ? Un dirigeant ? Un président ?

descriptionLes leaders - Page 2 EmptyRe: Les leaders

more_horiz
De surcroît, à moins d'être vraiment seul à la barre, les sociétés imposent leur propre type de management. Pas facile dans ce cas de dégager une légitimité naturelle, c'est-à-dire dans les faits et en retour, quand il faut d'abord se fondre dans une posture que l'on n'a pas forcément choisie dans son mode d'application. A moins d'adopter une attitude soldatesque, je ne vois pas comment sortir de cette schizophrénie. C'est comme si on vous donnait l'ordre d'obtenir naturellement quelque chose qui ne peut pas survenir d'un ordre.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum