Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Toutes les civilisations se valent-elles ?

3 participants

pollEtes-vous indignés par les récents propos du ministre de l'intérieur Claude Guéant ?

Oui ces propos m'indignent et devraient faire l'objet d'un débat médiatique important
2
50%
Non je pense que la France est une civilisation supérieure à d'autres et ayant à ce titre certains droits à exercer
2
50%
Total des votes:
4
Sondage clos

descriptionToutes les civilisations se valent-elles ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les civilisations se valent-elles ?

more_horiz
Je suis tout à fait d'accord pour dire que le FN ne permet pas la démocratie (mais y a-t-il seulement un parti qui pourrait la permettre ? Je ne pense pas, mais du moins certains peuvent s'en rapprocher tandis que le FN nous en éloigne, je suis d'accord), cependant ce n'est pas parce qu'un parti ne permet pas la démocratie que celui-ci est nécessairement à l'opposé, c'est-à-dire fasciste.


C'est le même principe que : cet homme n'est pas laid. Est-ce à dire qu'il est nécessairement beau ? Non.

descriptionToutes les civilisations se valent-elles ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les civilisations se valent-elles ?

more_horiz
Euterpe a écrit:
Tous les civilisations ont leur Autre, leur Étranger, leur Barbare ; toutes établissent des hiérarchies, elles ne sont pourtant pas des civilisations fascistes. Le tort de Guéant est d'oublier que la "civilisation" qu'il défend ou croit défendre est celle-là même qui prétend qu'elle n'a plus d'Autre, d'Étranger, de Barbare, d'Ennemi ; de ne pas s'apercevoir qu'au moment même où il dit ce qu'il dit, ce qu'il dit invalide ce qu'il dit : la civilisation qu'il prétend "supérieure" est censée accueillir tout le monde, autrement dit aussi et surtout ceux qui ne pensent pas comme les fils de cette civilisation.

En effet, il y a une contradiction à vouloir imposer par la force des idées de tolérance. Mais c'est parce que Guéant est ambigu. Il défend en réalité des idées classiques de droite, comme la grandeur de la France, etc., mais, sans doute pour piéger l'opposition (il la désigne nommément dans sa phrase), il le fait sur la base d'idées de gauche. La droite a un problème de positionnement, car la société française est de plus en plus tolérante, donc de moins en moins favorable à des idées de force, de domination. Enlevez "supérieure", vous avez une phrase de gauche. Il est vrai qu'aujourd'hui, après le souvenir des guerres coloniales, mondiales, des conflits récents au Moyen-Orient, tout emploi d'un mot rappelant la guerre heurte les sensibilités. Car, dans le fond, le peuple français ne veut pas de mal à ces sociétés étrangères. Il doute simplement de lui-même. La France pour lui, se limite à quelques images surannées, le clocher, le saucisson-pinard... On ne peut pas négliger la culture, et s'en prendre ensuite aux autres de ce que nous ne soyons plus nous-mêmes. Quand le musulman croit dur comme fer à sa religion, nous, nous sommes incapables de croire encore à quelque chose. Or, ce quelque chose est extraordinairement complexe, il a été construit sur la base d'une culture très élevée, et donc, était fragile et condamné d'avance. Un peu comme cette Grèce que nous avons voulu ressusciter depuis le XVIIème siècle.

Par ailleurs, il existe peu de civilisations qui aient vécu en vase clos. Elles constituent des systèmes ouverts, poreux aux influences du dehors. Le Grec emprunta toutes ses connaissances aux Barbares. Pourrions-nous dire alors que la synthèse seulement est supérieure ? Peut-être cela contient-il une part de vérité ? C'est en effet la capacité à une forte synthèse que nous admirons chez les Grecs. Mais ici, il n'est question que d'intelligence, de sensibilité, non de valeurs.

Aristippe de cyrène a écrit:
Le Fascisme, par définition, me semble anti-démocratique. Il ne me semble pas que le FN soit contre la démocratie. Il a des idées extrêmes, certes, mais de là à le qualifier de fasciste, je trouve que vous allez vite en besogne, non ?

Je déteste cette tendance aux rapprochements de ce genre... De nos jours, on traite quelqu'un de Nazi pour un oui ou pour un non...

Le FN joue sur le même tableau avec ses propos outranciers. Rien ne montre mieux par ailleurs l'inefficacité du discours politique que ces exagérations qui ne portent plus à conséquence dans la réalité.

descriptionToutes les civilisations se valent-elles ? - Page 2 EmptyRe: Toutes les civilisations se valent-elles ?

more_horiz
NOU-JE a écrit:
Liber a écrit:
Le FN joue sur le même tableau avec ses propos outranciers. Rien ne montre mieux par ailleurs l'inefficacité du discours politique que ces exagérations qui ne portent plus à conséquence dans la réalité.

Outranciers pour vous (en un sens, pour moi aussi je veux dire). Le fait est que le discours du FN, avec Marine Le Pen, n'est plus le même, ils ne font plus dans l'outrecuidance. Le label a changé... Avec elle, la parole se libère : "voter FN c'est voter pour un parti comme pour un autre"  (...) "il n'y a pas de honte à voter pour le FN ou à penser comme Marine".

Le principe de ce parti reste le même, critiquer ce qu'on croit être un système, mais qui n'est que la société. Marine Le Pen continue dans l'outrance de son père, bien qu'elle en ait élagué les références au nazisme et autres "joyeusetés".

La lutte contre l'islam menée par l'UMP n'est -elle pas l'ennemie de la lutte contre l'islam du FN ?

Au même titre que les vases communicants.

je ne veux pas utiliser les mêmes mots que Guéant : de même que je ne veux pas lui répondre le contraire de ce qu'il dit. Il affirme que les civilisations ne se valent pas ; je suis contre cette idée ; mais je ne vais pas lui répondre que les civilisations se valent ; se serait contradictoire avec ce que je revendique.

Je ne suis ni pour ni contre. Chaque civilisation se définit aussi contre les autres. Mais chaque civilisation est nécessairement ouverte aux autres. Pour être influencés, nous devons accepter une supériorité de l'autre sur nous, de même que nous n'avons pas à rougir de l'avoir influencé à notre tour. Enfin, n'oublions pas qu'une supériorité n'est toujours que relative. Une certaine domination européenne sur l'ensemble du monde, intellectuelle, est actuellement remplacée par une autre supériorité, économique, et bientôt militaire des pays émergents. En diffusant nos idées à travers le monde, nous leur avons donné plus d'importance, mais nous ne sommes plus les seuls à les posséder. Cette victoire apparaît dès lors comme une défaite. Il faudrait faire attention, si nous tenons toujours à ces idées, de ne pas revenir en arrière et de prendre la place laissée vacante par les "Barbares".
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum