Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Qu'est-ce que l'être ?

+2
Silentio
Desassocega
6 participants

descriptionQu'est-ce que l'être ?  - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que l'être ?

more_horiz
Euterpe, en effet les scientifiques et les philosophes sont semblables. Ce n'est pas une critique. Je ne compte plus le nombre de fois où j'ai entendu dire qu'il ne faudrait pas des chercheurs mais des « trouveurs ». Et je n'ai pas dit ça. La science est un domaine du doute, une théorie doit être vérifiée, si elle s'avère vraie, ce n'est que provisoire car autre chose peut contredire cette dernière. En plus je déteste les disciples trop consciencieux (je me suis trouvé farouchement opposé à la psychanalyse).

La philosophie et la science étudient des domaines différents. Ma prof de perception m'a fait remarqué une chose amusante : on ne peut pas percevoir qu'une personne est amoureuse, on peut seulement déterminer qu'elle possède les signes qui montrent qu'elle est amoureuse. Mais nous ne pouvons percevoir l'amour. L'amour, phénomène étudié par la philosophie, les signes de l'amour étudiés par les sciences. Cela me permet de passer sur la perception. Je pense que l'on peut dire que notre seule expérience du monde se limite à celle de nos perceptions. Retirez tous vos sens et le monde n'est plus. Cependant la pensée n'est que l'interprétation de l'expérience du monde, c'est-à-dire de la perception. Or la pensée fait appel à la mémoire, entre autres, si vous avez déjà fait l'expérience d'éplucher une banane ou si on vous l'a rapportée alors vous pouvez savoir que le monde de la banane ne se limite pas à sa peau. Rien ne dit que le monde d'une chose se limite à la perception que l'on en a. Cependant vous ne pouvez le savoir sans l'étudier, ou le vivre. Votre monde est celui que vous percevez. Ce qui fait que nous savons qu'il y a un monde pour tous, c'est que nous percevons l'autre et que cet autre peut nous dire qu'il perçoit des choses semblables aux nôtres. Mais rien ne dit que l'autre perçoit une chose identiquement à la vôtre.

Pour la pomme, j'avais mal saisi. Dans ce cas le mot pomme est un consensus.

J'aime l'exemple des bananes.

descriptionQu'est-ce que l'être ?  - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que l'être ?

more_horiz
jeje62 a écrit:
Euterpe, en effet les scientifiques et les philosophes sont semblables.

Vous trouverez beaucoup plus de différences que de similitudes, si vous prenez le temps de les comparer attentivement.

jeje62 a écrit:
une théorie doit être vérifiée, si elle s'avère vraie, ce n'est que provisoire car autre chose peut contredire cette dernière.

Cette règle s'applique à la science, pas à la philosophie.

jeje62 a écrit:
je me suis trouvé farouchement opposé à la psychanalyse

Qu'avez-vous contre les canapés ?

jeje62 a écrit:
Ma prof de perception m'a fait remarqué une chose amusante

Ça m'amuserait que votre prof de perception vous fît percevoir les règles orthographiques et l'être de la syntaxe.

jeje62 a écrit:
Retirez tous vos sens et le monde n'est plus.

Aucun sens n'est requis pour voir les Idées platoniciennes.

jeje62 a écrit:
Ce qui fait que nous savons qu'il y a un monde pour tous, c'est que nous percevons l'autre et que cet autre peut nous dire qu'il perçoit des choses semblables aux nôtres.

Ce qui fait que nous savons qu'il y a un monde, c'est que l'autre peut nous dire qu'il perçoit des choses différentes. Sinon, l'autre n'est que la confirmation de soi-même et, au bout du compte, on n'en a plus besoin.

jeje62 a écrit:
Dans ce cas le mot pomme est un consensus.

Une convention.

Dernière édition par Euterpe le Lun 25 Juil 2022 - 16:51, édité 2 fois

descriptionQu'est-ce que l'être ?  - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que l'être ?

more_horiz
jean ghislain a écrit:
Si nous choisissons la méthode phénoménologique, il nous faut passer par l'existence pour atteindre l'être et non pas partir de catégories ou de concepts abstraits de l'être qui généreraient tout étant. Partons donc du Dasein, si l'on veut bien me suivre.

C'est à mon sens une erreur que l'on peut reprocher à Heidegger. Partir de l'existence est en effet un bon début ; on ne saurait partir de rien... Mais il faut bien avoir à l'esprit que l'on part toujours d'Un qui sait qu'il est là, et non pas d'Un qui est là et qui ensuite en aurait la connaissance. Ainsi partir du cogito est bien plus bénéfique que de commencer par un être (le) là qui aura toutes les peines du monde à raccrocher le cogito. Votre : "donc partir du Dasein" fait une impasse colossale sur ce que cela sous-entend.

descriptionQu'est-ce que l'être ?  - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que l'être ?

more_horiz
Vangelis a écrit:
C'est à mon sens une erreur que l'on peut reprocher à Heidegger. Partir de l'existence est en effet un bon début ; on ne saurait partir de rien... Mais il faut bien avoir à l'esprit que l'on part toujours d'Un qui sait qu'il est là
De ce point de vue, Sartre est intéressant pour approcher la question métaphysique, et rend probablement plus accessibles certains aspects de celle de Heidegger.

Quoi qu'il en soit, existence ou pas, et malgré la rupture historique impliquée par Kant, on ne peut entrer dans l'étude de la métaphysique sans Platon et Aristote. La métaphysique n'a pas besoin de la philosophie du sujet, mais la question est vaste et s'en saisir impliquerait d'y passer beaucoup de temps, de lire attentivement des passages entiers de Husserl en particulier.

descriptionQu'est-ce que l'être ?  - Page 4 EmptyRe: Qu'est-ce que l'être ?

more_horiz
Dans un entretien, Lefort nous met en garde contre le danger que représente la conversion de l'Être en destin par les heideggériens. Que veut-il dire par là ? Puisqu'il a parlé des philosophies détruisant le sujet auparavant, cela signifie-t-il qu'il redoute la totale détermination de l'individu et de l'histoire par le social ? Ce qui nous conduirait vers le totalitarisme ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum