Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Onfray serait décédé !

+5
Janus
Liber
Silentio
Desassocega
Euterpe
9 participants

descriptionOnfray serait décédé ! - Page 6 EmptyRe: Onfray serait décédé !

more_horiz
Liber a écrit:
Cette critique est un peu périmée de nos jours.

Pas vraiment, Onfray lui-même contribue à la maintenir en vie, ce sur quoi il n'a pas tort. Sartre s'est lourdement trompé en soutenant ce qui a permis le goulag au nom de la liberté.

descriptionOnfray serait décédé ! - Page 6 EmptyRe: Onfray serait décédé !

more_horiz
Silentio a écrit:
Liber a écrit:
Cette critique est un peu périmée de nos jours.

Pas vraiment, Onfray lui-même contribue à la maintenir en vie, ce sur quoi il n'a pas tort. Sartre s'est lourdement trompé en soutenant ce qui a permis le goulag au nom de la liberté.

Je ne l'ai entendue que comme réplique à des bien-pensants de gauche qui font du point Godwin. Il est d'ailleurs rare qu'on trouve un point Godwin communiste. L'extrême-gauche la plus violente est du reste plus proche du terrorisme néo-nazi que de la justification des crimes communistes. La raison de cette désuétude est très simple, c'est la disparition du communisme. Le bloc soviétique a complètement disparu, les deux États restants, Cuba et la Corée du Nord, font figure d'animaux préhistoriques, et la Russie s'est convertie au capitalisme avec une frénésie qui a vite fait oublier l'époque communiste.

Victor, je vous répondrai plus tard, votre réponse me demande du temps. A supposer qu'Onfray en vaille la peine. Onfray serait décédé ! - Page 6 277638789

descriptionOnfray serait décédé ! - Page 6 EmptyRe: Onfray serait décédé !

more_horiz
victor.digiorgi a écrit:
Notons en passant qu'il est impossible de trouver chez Onfray une seule affirmation basée sur autre chose que des faits vérifiables ou des preuves incontestables.

Ah oui vraiment ? Son œuvre est pleine d'affirmations fausses pourtant... Tout d'abord, concernant ce qu'il dit à propos de Freud, de nombreuses personnes ont réagi en montrant la fausseté de certaines de ses affirmations. Mais ne connaissant pas très bien ni Freud, ni ce que dit Onfray à son propos, je ne peux que me contenter de ce que j'ai entendu, ce qui n'est pas bien convaincant je vous l'accorde. Toutefois, le fait que de nombreuses personnes réagissent prouve selon moi qu'il y a matière à débattre sur ce qu'il affirme.

Mais prenons un exemple précis et constatable. Onfray affirme quelque part que Platon travestit Socrate, et que Socrate souffre depuis 25 siècles d'une platonisation abominable. Ainsi par exemple, il affirme que nous pouvons voir chez Aristophane, dans les Nuées, un Socrate platonisé... Si ça ce n'est pas l'ineptie du siècle... Franchement, là on va au-delà du ridicule : Onfray affirme que Platon a platonisé Socrate alors qu'il n'était âgé que de 5 ans ! Quelle performance...

Onfray dit certainement des choses vraies et pertinentes, mais il dit parfois aussi des choses fausses, gravement fausses. Et d'une manière générale, je trouve qu'il a tendance à jouer avec l'histoire de la philosophie pour montrer ce qu'il a envie de voir plus que ce qui est réellement. S'il avait écrit un roman appelé Contre-histoire de la philosophie, personne n'aurait dit quoi que ce soit. Mais là il s'attaque à l'histoire de la philosophie, ce qui suppose de sa part une objectivité, une impartialité qu'il n'a manifestement pas.

Silentio a écrit:
Sartre est en train d'être redécouvert en ce moment, de la même manière que Marx, une fois que l'on fait le tri entre ce qui est toujours pertinent philosophiquement et ce qu'il y a à critiquer et condamner.

Je n'ai jamais compris pourquoi il y avait un tel engouement pour Sartre. C'est vrai, finalement Heidegger et Husserl sont bien plus importants ! De même, son "coup fatal" porté à la philosophie traditionnelle n'est finalement rien d'autre qu'un coup de pied à un lion déjà mourant. Schopenhauer, Nietzsche et Marx avaient fait le gros du boulot, me semble-t-il.

victor.digiorgi a écrit:
le smog étouffant des brouillards carboniques d'un Platon, d'un Kant, d'un Heidegger

Ne confondez pas obscurité et difficulté. Un philosophe peut être difficile, mais ça ne veut en aucun cas dire qu'il est obscur. L'obscurité, c'est bon pour les sophistes. Les philosophes dissipent le brouillard. Mais aveuglés par la clarté qui nous est nouvelle et qui nous pique les yeux, nous la confondons avec l'obscurité. Kant n'est pas obscur, Platon non plus. Ils sont juste très clairs, et d'une cohésion intellectuelle si impressionnante que nous avons du mal à les suivre.

victor.digiorgi a écrit:
L'objectif visé et/ou atteint par une langue claire et compréhensible par tous : élever le peuple à la philosophie ! Au lieu de rabaisser la philosophie au niveau du peuple

Je vois dans le projet d'Onfray une tentative de populariser la philosophie. Mais la philosophie n'est pas populaire, et je ne pense pas qu'elle puisse l'être.

victor.digiorgi a écrit:
eh oui ! Nietzsche est très clair dans la forme pour quiconque s'intéresse un peu à la poésie et à la pensée subversive de ce penseur qui n'aimait pas l'écriture de pas mal d'Allemands),

Nietzsche apparaît comme clair et facile, c'est vrai. Mais ce n'est qu'une illusion. Il n'est pas moins complexe qu'Aristote, et sa pensée n'est pas accessible au premier abruti qui passe dans une librairie. La langue qu'utilise Nietzsche donne l'impression au lecteur qu'il comprend tout tout de suite, mais cela n'est qu'une impression fausse, et s'il faut chercher une preuve, il n'est qu'à regarder toutes les âneries qu'on a pu dire (et qu'on dit encore) sur la philosophie de Nietzsche. Et en parlant d'âneries sur la philosophie de Nietzsche, Onfray me semble un bon spécimen.

descriptionOnfray serait décédé ! - Page 6 EmptyRe: Onfray serait décédé !

more_horiz
Je croyais vraiment qu'il était mort moi.  :lol: 

J'avais lu le Traité d'athéologie au moment de sa sortie et ça ne m'avait pas marqué plus que ça (alors même que j'étais un athée militant). Rien lu d'autre. Ses livres sur la gastronomie sont bien ? C'est la seule partie de son œuvre qui pourrait m'intéresser a priori. Mais je ne sais pas si je suis prêt à investir dans Onfray. Qu'en pensez-vous ?

descriptionOnfray serait décédé ! - Page 6 EmptyRe: Onfray serait décédé !

more_horiz
alors même que j'étais un athée militant


Athée militant ? Qu'est-ce que cela ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum