Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La perception pure.

2 participants

descriptionLa perception pure. - Page 2 EmptyRe: La perception pure.

more_horiz
Pour ce qui est de la couleur verte je me permets de vous contredire, le vert est une couleur neutre, elle se situe au milieu du spectre lumineux, c'est la couleur qui apaise le plus l'homme et je parle de l'homme quel que soit ça culture. La nature y est pour beaucoup dans ces réaction neuronales, si certaines peuvent impliqué une association culturelle comme le violet, d'autre réactions sont purement physique.
(si cela peut vous rassuré j'ai un master en science de l'image, je ne m'informe pas sur wikipédia.)
il n'y a aucune 

C'est cela que j'essayais maladroitement d'expliquer.
Je m'excuse également de liée peut être un peu trop la science a la philosophie, mais ces deux chose me paraissent indissociables.

Non la science ne s'adresse qu'aux gens qui veulent la comprendre, tout comme la philosophie elle a ces théories, ses points de vue, mais également ses faits mais passons.
Pour revenir sur l'un des sujets:

Vous ne dissociés pas le vécu et la culture ?
Pour moi ce sont de choses très différentes:
Une culture peut amener a une réflexion guidée par ses principes, un vécu peut être un choc qui vient tout remettre en cause, qui peut amener une réflexion plus objective.

Quand a la question du chat, j'avoue qu'elle me laisse assez perplexe (dans le bon sens du terme)
D'un coté on commence seulement a comprendre comment fonctionne l'homme, de l'autre on vient seulement de s'accorder sur le fait que les animaux sont sensibles, il n'est jamais trop tôt pour théoriser, mais ce n'est pas encore le temps des faits.

Quand a l'émotion, oui elle amplifie, elle guide, reprenons l'exemple du tableau, mettez un hyper sensible, il va creer une histoire a ce tableau, mettez maintenant quelqu'un dénué d'émotion, tout ce qu'il verra c'est un amas de couleur accroché a un mur.

Vous écarté l'émotion, mais pour moi c'est un sujet centrale du propos, l'homme est un être d'émotion et on ne peut pas exclure se trait qui déforme toute la perception.

descriptionLa perception pure. - Page 2 EmptyRe: La perception pure.

more_horiz
OK pour le vert :-)... Et je ne veux pas dissocier la science de la philosophie, juste signaler que l'une comme l'autre sont destinés à des gens qui savent de quoi ils parlent et que nous pouvons mal l'interpréter (et je suis plutôt scientifique que philosophe).
 
Pour ce que je comprends de ce qu'est la "perception pure" évoquée dans la vidéo, c'est justement la distinction entre l'homme et l'animal. Regardons la mort au trousse tous les trois, vous, moi et le chat. Lorsque Gary Grant se baisse, vous et moi savons que c'est pour éviter quelque chose, ce que nous confirme le plan suivant avec l'avion qui apparaît. Pour cela, il faut appréhender le mouvement, ce que ne sait pas faire le chat avec deux plans différents qui s'enchaînent selon une logique. Or, cela ne peut s'apprendre qu'avec des pensées, et par là-même par la culture. Nous avons un vécu différent et pourtant nous anticipons la même chose, que ce soit parce que quelqu'un nous l'a enseigné ou parce qu'avec des pensées nous l'avons déduit (par la réflexion, peut-être suite à des émotions) de films différents que nous avions vu. Nous avons vécu des choses différentes mais nous avons appris les mêmes choses, parce que nous vivons dans un environnement qui est le même, celui de notre culture. Mais nous pouvons aussi trouver des individus qui ne l'anticiperons pas, parce qu'ils n'ont pas le même vécu, qu'ils n'ont pas appris les mêmes choses pour des raisons diverses. La culture n'est pas quelque chose de clairement définie, lorsque nous disons que vous et moi avons la même culture, nous ne savons pas très bien ce que nous voulons dire, nous parlons la même langue, mais nous n'avons pas lu les mêmes livres, vu les mêmes films, suivi les mêmes cours... qui peuvent être tous le produit de notre culture. C'est une approximation.
 
Le problème de l'émotion est qu'il faut dissocier l'émotion anticipée, parce que nous l'avons appris, qui est donc dans la perception pure, de l'émotion présente, parce que quelque chose d'inattendue s'est produit. Dans ce dernier cas, nous sommes dans le "ou presque" que j'évoquais. L'émotion anticipée peut être parfois ressentie comme une émotion présente... et c'est pourquoi ce sujet est complexe : pouvons-nous dire que nous sommes guidés par nos émotions alors que nous l'avons anticipé ? C'est un sujet à part entière et cela ne change pas celui de la perception pure. Le cas de l'hyper sensible complique encore le sujet, car est-il hyper sensible de façon innée ou de façon acquise ? Je ne sais pas répondre à cette question, mais dans le second cas, c'est parce qu'il a appris à anticiper des choses différentes de cette personne dénuée d'émotion que vous évoquez. Ils ont un vécu différent. La perception reste une faculté individuelle, chacun perçoit des choses différentes, mais les émotions ne les "déforment" pas, car toutes les perceptions sont "justes" dans la mesure où elles permettent à un individu d'être adapté à son environnement (sa culture), selon la façon dont il a pu s'y adapter. Chacun s'y adapte selon son vécu. Nous ne pouvons parler de perception "déformée" ou "fausse" qu'à partir d'un référentiel commun, et c'est là encore un autre sujet.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum