Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Pascal avant Pascal.

4 participants

descriptionPascal avant Pascal. - Page 2 EmptyRe: Pascal avant Pascal.

more_horiz
Une lecture attentive de Madame Périer est d'emblée instructive :
Immédiatement après cette expérience*, et lorsqu'il n'avait pas encore vingt-quatre ans, la Providence ayant fait naître une occasion qui l'obligea à lire des écrits de piété, Dieu l'éclaira de telle sorte par cette lecture, qu'il comprit parfaitement que la religion chrétienne nous oblige à ne vivre que pour Dieu et à n'avoir point d'autre objet que lui et cette vérité lui parut si évidente, si nécessaire et si utile, qu'il termina toutes ses recherches de sorte que dès ce temps-là il renonça à toutes les autres connaissances pour s'appliquer uniquement à l'unique chose que Jésus Christ appelle nécessaire.

Il avait été jusqu'alors préservé, par une protection de Dieu particulière, de tous les vices de la jeunesse et ce qui est encore plus étrange à un esprit de cette trempe et de ce caractère, il ne s'était jamais porté au libertinage pour ce qui regarde la religion, ayant toujours borné sa curiosité aux choses naturelles. Il m'a dit plusieurs fois qu'il joignait cette obligation à toutes les autres qu'il avait à mon père, qui, ayant lui-même un très-grand respect pour la religion, le lui avait inspiré dès l'enfance, lui donnant pour maxime que tout ce qui est l'objet de la foi ne le saurait être de la raison, et beaucoup moins y être soumis. Ces maximes, qui lui étaient souvent réitérées par un père pour qui il avait une très-grande estime, et en qui il voyait une grande science accompagnée d'un raisonnement fort net et fort puissant, faisaient une si grande impression sur son esprit, que quelques discours qu'il entendît faire aux libertins, il n'en était nullement ému [...].

* Expérience de Torricelli.
Elle a beau mettre un soin particulier à l'emballage apothéosiaque de feu son frère, l'apocoloquintose de ses lecteurs n'est pas garantie. Qu'est-ce qui obligea Pascal à lire des écrits de piété ? Ça sent la contrition après une bêtise, quand même. Qu'entend-elle par "préservé ... de tous les vices de la jeunesse" ? Que ses libertinades, heureusement, furent sans conséquences, mais qu'il avait pris des risques ? Enfin, pour ne pas se laisser émouvoir par les libertins, il faut en avoir une certaine expérience, une certaine habitude. Or, que diable sont ces choses naturelles qui occupèrent un temps sa curiosité ? Sa période mondaine est quand même un peu trop vite expédiée à mon sens. Nous lisons là une femme qui a pardonné à quelqu'un.

Même dans ce mauvais article de Wikipedia, le ou les auteurs ne parviennent pas à cacher ce qu'ils nient (ils le disent : Pascal n'aurait pas été libertin) :
Son père meurt en 1651 et Pascal prend possession de son héritage et de celui de sa sœur Jacqueline. Le 4 janvier 1651, en dépit de l’opposition de son frère, Jacqueline entre à Port-Royal de Paris. Légalement, elle perd ses droits civiques. Pascal se coupe de Port-Royal pendant deux ans et neuf mois, sauf quelques entrevues orageuses avec sa sœur. L’entrée de sa sœur au couvent déclenche chez Pascal une dépression. Les médecins lui conseillent de se marier, de prendre une charge. Pascal s’y oppose, les médecins insistent. Finalement Pascal accepte et fait des démarches dans ce sens. Il aurait pu, marié, garder sa fidélité à Dieu comme les deux infirmiers, comme Monsieur de Renty dont il a lu la vie écrite par Saint-Jure un jésuite, mais il comprend vite que ce n’est pas sa voie. En septembre 1652, il part à Clermont-Ferrand où Florin vient d’acheter Bienassis avec son beau château. Il y restera huit mois. Bienassis jouxte le domaine des carmes déchaussés où Pascal retrouve Blaise Chardon son cousin et ami d’enfance qui est religieux. Pascal fait une première retraite qu’attestera sa sœur et lit Jean de la Croix. Il découvre la contemplation et devient mystique. Au moment de prononcer ses vœux en juin 1653, Jacqueline veut faire une dot importante au monastère, ce qui est illégal. En mai, Pascal est à Clermont. Avec Florin Périer, époux de Gilberte, ils refusent en se plaçant sur le plan juridique. Pascal rentre à Paris pour régler l’affaire. Entrevue orageuse ! Finalement il sera généreux.

Ainsi, Pascal se trouve à la fois riche et libre. Il prend une maison somptueusement meublée, avec beaucoup de domestiques et se fait conduire dans Paris avec une voiture tirée par quatre ou six chevaux. Il passe son temps en compagnie de beaux esprits, de femmes et de joueurs (comme son travail sur les probabilités le montre). Il poursuit un temps, en Auvergne, ses travaux et une dame de grande beauté, qu’il appelle la « Sapho de la campagne ». À cette époque, il inspire un Discours sur les passions de l’amour (qui ne semble pas être de sa main), et apparemment il a médité sur le mariage qu’il décrit plus tard comme « la plus basse des conditions de la vie permises à un chrétien ».

Jacqueline lui reproche sa frivolité et prie pour qu’il change de vie. Durant les visites à sa sœur à Port-Royal en 1654, il montre du mépris pour les affaires du monde mais il n’est pas attiré par Dieu.


Dernière édition par Euterpe le Dim 6 Jan 2013 - 20:28, édité 1 fois

descriptionPascal avant Pascal. - Page 2 EmptyRe: Pascal avant Pascal.

more_horiz
Est-ce que Pascal aurait été comme une sorte de Saint-Augustin bis, d'abord vivant de mœurs légères et ensuite trouvant la foi ?

descriptionPascal avant Pascal. - Page 2 EmptyRe: Pascal avant Pascal.

more_horiz
Il faudrait savoir ce qu'il s'est passé sur le Pont de Neuilly.

Dernière édition par Euterpe le Jeu 20 Juil 2017 - 15:14, édité 1 fois

descriptionPascal avant Pascal. - Page 2 EmptyRe: Pascal avant Pascal.

more_horiz
C'est fort possible, Aristippe.

Euterpe, ce passage m'avait également intrigué. Je ne connaissais pas cet autre texte, celui de wikipedia, il ne figure pas sur la page principale dédiée à Pascal, si je me souviens bien. Je dirais que la conversion se fait par étapes et qu'elle est plus un événement intérieur que le fruit d'événements du monde. Pascal a peut-être fauté, ou peut-être est-ce la conjonction de plusieurs facteurs s'aggravant. La mort du père, la quête d'absolu insatisfaite par le plaisir vulgaire des libertins, la santé fragile, et que sais-je encore. Il peut exister une fêlure et une tentation. Je n'ai pas trop révisé mon Pascal ces derniers temps, sa seconde conversion est plus tardive, non ?

descriptionPascal avant Pascal. - Page 2 EmptyRe: Pascal avant Pascal.

more_horiz
Silentio a écrit:
Je dirais que la conversion se fait par étapes et qu'elle est plus un événement intérieur que le fruit d'événements du monde.
Il y a du vrai dans ce que vous dites. L'événement intérieur surgit peut-être comme par contraste avec l'insignifiance radicale et constitutive des événements du monde. Peut-être a-t-il été frappé, pendant ces soirées où il jouait aux cartes, buvant et jouissant, de la satisfaction inauthentique des libertins, qui devaient donner l'impression, recourant à la raison, que la ratiocination trahissait une posture fragile, défensive, pas si assurée d'elle-même. Il devait trouver le libertinage naturel, mais pas les libertins, pas leurs discours.

Silentio a écrit:
La mort du père
Je crois aussi que la mort du père est déterminante. Après tout, sa période mondaine est aussi une période d'hésitation, de réflexion. Son père fut tout pour lui : le père, la mère, le précepteur, l'ami, l'admirateur. Or, il ne pouvait pas ne pas se sentir l'obligé de cette figure tutélaire. C'est pourquoi la conversion de Pascal est si forte, si définitive : il se convertit aussi par devoir. Sa volonté, surhumaine, ne pouvait pas échapper à un Nietzsche.

Dernière édition par Euterpe le Jeu 20 Juil 2017 - 15:16, édité 1 fois
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum