Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La conscience chez Husserl.

5 participants

descriptionLa conscience chez Husserl. - Page 2 EmptyRe: La conscience chez Husserl.

more_horiz
Pour Husserl, être conscient de quelque chose est un vécu en relation avec le monde. Cette relation est une mise en contact par un vécu avec l'objet visé, et non une copie conforme et directe de l'objet visé. Et cette relation peut se faire sur plusieurs modes de conscience. Par exemple, imaginer une maison se fait sur le mode imaginatif, s'en souvenir sera sur le mode du souvenir, etc. Il y a déjà dans cette relation, dans ce premier contact, autre chose que l'objet : il y a un vécu.  Cette mise en relation par un vécu vers un objet, par l'entremise de la conscience, et sur différents modes, est appelée intentionnalité.

descriptionLa conscience chez Husserl. - Page 2 EmptyRe: La conscience chez Husserl.

more_horiz
Vangelis, merci de votre intervention. Si je comprends bien, je peux répondre oui à mes trois questions précédentes.

Richard 1404, je ne compte pas écrire une thèse sur Husserl, mais je souhaitais comprendre et approfondir un peu. Je n'aime pas forcément lire chronologiquement même si pour l'instant j'en suis à l'Antiquité et peut-être pour un moment, puisque j'aime beaucoup Aristote (De l'âme livre I, je lirai le 2nd ce soir) mais peu Platon, bien que j'essaye de me diversifier et de lire un peu de tout

descriptionLa conscience chez Husserl. - Page 2 EmptyRe: La conscience chez Husserl.

more_horiz
droue30 a écrit:
[...] si je comprends bien je peux répondre oui à mes trois questions précédentes.

Pouvez-vous nous les reformuler ?

descriptionLa conscience chez Husserl. - Page 2 EmptyRe: La conscience chez Husserl.

more_horiz
Bien sûr.

1. Donc pour Husserl, le monde et l'homme doivent être en "harmonie" avec la perception du monde par la conscience ?
= Pour la phénoménologie, le monde existe parce qu'il est perçu par la conscience.

2. Comme si finalement le cogito et le fait de chosifier le monde devaient cohabiter ?
 = Si je mélange la phénoménologie et l'objectivisme, le monde semble exister par lui-même en tant qu'objet et en tant que "phénomène".

3. Autre question, Husserl prend-il en compte la mémoire et la réflexion ou "simplement" la perception de l'information extérieure par la conscience ? (Car vous me parlez du vécu de la chose)
 = La conscience n'est pas qu'un récepteur.

Je me rends compte que mes questions ne sont pas très claires mais je n'arrive pas vraiment à les reformuler, j'espère que vous comprendrez l'idée

descriptionLa conscience chez Husserl. - Page 2 EmptyRe: La conscience chez Husserl.

more_horiz
droue30 a écrit:
1. Donc pour Husserl, le monde et l'homme doivent être en "harmonie" avec la perception du monde par la conscience ?
Non, Husserl n'est pas à la recherche d'une sagesse ou autre chose de ce genre. Il a le projet de fonder une logique pure, de faire de la philosophie une science universelle.
droue30 a écrit:
= Pour la phénoménologie, le monde existe parce qu'il est perçu par la conscience.
Oui et non.
Non, parce que nous ne sommes pas dans un idéalisme où les choses n'existent que dans la pensée et disparaîtraient avec elle pour toute l'humanité. Napoléon est mort, pourtant le monde continue d'exister.
Et oui d'une certaine manière, parce que toute proposition dit le monde intentionnellement.  
droue30 a écrit:
2. Comme si finalement le cogito et le fait de chosifier le monde devaient cohabiter ?
Chosifier n'est pas le terme correct. La structure de l'ego permet de restituer un objet de conscience dans une forme attendue. Ce n'est pas tout à fait le cogito de Descartes.  
droue30 a écrit:
= Si je mélange la phénoménologie et l'objectivisme, le monde semble exister par lui-même en tant qu'objet et en tant que "phénomène".
Ne mélangez rien. Respectivement, la phénoménologie parle du monde en tant que phénomène et l'objectivisme parle du monde en tant qu'objet sans l'intervention de l'ego et de la conscience (en conscience bien sûr, mais pas avec l'intentionnalité de la conscience*).
droue30 a écrit:
3. Autre question, Husserl prend-il en compte la mémoire et la réflexion ou "simplement" la perception de l'information extérieure par la conscience ? (Car vous me parlez du vécu de la chose)
En parlant de vécu il faut avoir à l'esprit un être dont la visée de la conscience est soutenue par une intentionnalité et en rapport avec le monde. La conscience n'est rien d'autre qu'un flux tendu vers quelque chose ; elle ne contient rien. Si vous prenez en compte des éléments cognitifs (mémoire, etc.), vous n'expliquerez que des processus mentaux, et donc vous resterez dans le psychologisme contre lequel se bat Husserl.
droue30 a écrit:
= La conscience n'est pas qu'un récepteur.
L'œil est un récepteur, il est le réceptacle de la lumière. Mais la conscience ne contient rien, elle n'est pas un réceptacle. Et c'est pourquoi on parle de visée.

Dernière édition par Euterpe le Mar 19 Juil 2016 - 14:04, édité 2 fois (Raison : * Précision sur l'apport de l'intentionnalité de la conscience.)
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum