Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Contre le cinéma ?

4 participants

descriptionContre le cinéma ? - Page 2 EmptyRe: Contre le cinéma ?

more_horiz
Concernant David Lynch, joseph, je crois que oui, il pourrait constituer un bon exemple mais pas forcément sa production en entier (Eraserhead, certainement), j'ai eu un bref échange avec les gars du blog et ils se trouvent d'accord sur presque tous les exemples donnés dans ce livre:

http://www.puf.com/Autres_Collections:Jean-Fran%C3%A7ois_Lyotard_questions_au_cin%C3%A9ma

descriptionContre le cinéma ? - Page 2 EmptyRe: Contre le cinéma ?

more_horiz
Pour "action engagée" en terme de production artistique moi je fais référence à Pasolini, comme j'ai dit tout à l'heure. C'est-à-dire, créer des œuvres en dehors de toute contrainte commerciale et qui implique donc une réflexion sur leur distribution et production mêmes.

descriptionContre le cinéma ? - Page 2 EmptyRe: Contre le cinéma ?

more_horiz
acinephilo a écrit:
Comment un certain type de cinéma (mais aussi d'art contemporain) dit "insubordonné", peut-il effectivement éveiller les consciences des spectateurs de masse en les poussant à l'action engagée ? 
Une référence nécessaire est apparemment le cinéma de Pasolini, le plus extrême, celui de Salò, mais là on est dans un pessimisme absolu et dans un type de vision qui ne peut pas être appréciée par un large public.

Ce qui me chiffonne c'est ce but mi-avoué, mi-caché, qui semble motiver cet art dit nouveau. Si les moyens gardent de l'importance, je m'interroge sur les fins...

descriptionContre le cinéma ? - Page 2 EmptyRe: Contre le cinéma ?

more_horiz
Je pense que c'est plus une question de conséquences (logiques) que de fins. Cela est évidemment valable si l'on pense à ce que Bataille et Nietzsche nous disent au sujet des limites de la finalité, donc du "Sens" (interprété comme pouvoir absolu, métaphysique, de réduire le flux du réel) et si ces penseurs sont bien cités par les acinephiles.

descriptionContre le cinéma ? - Page 2 EmptyRe: Contre le cinéma ?

more_horiz
Il n'y aurait donc aucun message à transmettre au travers de ces films autre que celui que les spectateurs produiraient eux-mêmes ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum