Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

L'un et le multiple

+3
Vangelis
GPR
benfifi
7 participants

descriptionL'un et le multiple - Page 3 EmptyRe: L'un et le multiple

more_horiz
Compte Cagliostro a écrit:
La question que m'inspire la première est celle ci ; "Peut-on être différent et identique à la fois ?"
A quoi je réponds oui. Chaque ADN est unique, et tous sont à cet égard semblables.


Je ne comprends pas votre loupé.
Il y a une nette différence entre identique et semblable,  
Être semble c’est justement être différent dans le fond et identique dans la forme ou l’apparence mais fondamentalement différents. 
Ma réponse à la question est non.
Je trouve que la question est plutôt d’ordre scientifique que philosophique.
Y a t il dans la nature deux choses différentes mais identique ?
 
Dans l’exemple de « benfifi » (deux atomes de carbone d'un même cristal de diamant).
On parle de deux atomes d’un même cristal, beaucoup diront qu’ils sont identiques, ils ont la même composition et subissent les mêmes conditions.
Mais ce qu’ils leurs échappent dans le jugement c’est le parcours de chaque atome avant qu’elle n’arrive dans ce cristal. Chacune des deux atomes  à une histoire différente a raconté elle porte dans sa mémoire   ce qui la rend différente de la deuxième et même de toutes les autres atomes du monde.

descriptionL'un et le multiple - Page 3 EmptyRe: L'un et le multiple

more_horiz
Je ne comprends pas votre loupé.
Il y a une nette différence entre identique et semblable,  
Être semble c’est justement être différent dans le fond et identique dans la forme ou l’apparence mais fondamentalement différents.


Je pense qu'il faut lire de cette manière pour mieux comprendre : le fait qu'on soit tous différent, nous procure une caractéristique commune. Autrement dit, là où on se ressemble c'est qu'on est tous unique. Toutefois, on ne peut pas être identique et différent à la fois puisque ce serait littéralement paradoxale.

Je trouve que la question est plutôt d’ordre scientifique que philosophique.

Au contraire, je pense que la question de l'identité s'inscrit tout autant dans la philosophie. (cf : Locke, Leibniz, Platon, Kant, Pascal etc.)

descriptionL'un et le multiple - Page 3 EmptyRe: L'un et le multiple

more_horiz
Azyb a écrit:
Toutefois, on ne peut pas être identique et différent à la fois puisque ce serait littéralement paradoxale.


Vous venez de répondre à la question initiale du sujet.
La question : « Deux êtres distingués sont-ils nécessairement différents ? »
La réponse : oui,  car,  on ne peut pas être identique et différent à la fois puisque ce serait littéralement paradoxale.

La motivation de la question initiale est d’ordre scientifique surtout lorsqu’on introduit dans l’exemple la comparaison entre deux atomes et on compte sur l’observation pour prouver la différence.

La question reste quand même fondamentale et troublante.
Est-ce que toutes les choses qui existent sont nécessairement différentes ? Même si on n’arrive pas à trouver le point de différence.
Et s’il existe deux choses parfaitement semblables  et qu’on arrive à distinguer par leurs positions dans l’espace ou dans les temps est ce que,  par cette distinction, ces deux chose deviennent différentes ? ou sa reste le même objet dans des endroit différents ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum