Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

Le Nietzsche de Heidegger.

+3
JimmyB
Euterpe
Desassocega
7 participants

descriptionLe Nietzsche de Heidegger. EmptyLe Nietzsche de Heidegger.

more_horiz
Euterpe a écrit:
Desassossego a écrit:
j'ai pu lire certains cours que Heidegger a consacrés à Nietzsche, et je n'ai pas senti une déformation de la pensée de Nietzsche...
Le Nietzsche de Heidegger, c'est le Nietzsche... de Heidegger !

Mais est-ce que ce Nietzsche heideggerien nous trompe ? C'est plus la nuance que je cherchais à interroger... Heidegger se trompe-t-il sur Nietzsche, ou fait-il apparaître un élément de sa philosophie que l'on n'avait pas vu ?

descriptionLe Nietzsche de Heidegger. EmptyRe: Le Nietzsche de Heidegger.

more_horiz
Desassossego a écrit:
Heidegger se trompe-t-il sur Nietzsche
Oui.
Desassossego a écrit:
fait-il apparaître un élément de sa philosophie que l'on n'avait pas vu ?
Non.

Dernière édition par Euterpe le Lun 31 Oct 2016 - 15:48, édité 1 fois

descriptionLe Nietzsche de Heidegger. EmptyRe: Le Nietzsche de Heidegger.

more_horiz
Euterpe a écrit:
Desassossego a écrit:
Heidegger se trompe-t-il sur Nietzsche
Oui.
Desassossego a écrit:
fait-il apparaître un élément de sa philosophie que l'on n'avait pas vu ?
Non.


C'est intéressant ! En quoi Heidegger s'est-il trompé ? Et sur quoi s'est-il trompé ? Je n'ai pas lu Nietzsche de Heidegger, mais j'ai lu les cours qu'il a donné sur Nietzsche entre 1941 et 1942, et j'ai trouvé très pertinent la manière dont Heidegger montre que Nietzsche était encore pénétré de métaphysique. Pourriez-vous donc m'en dire plus sur l'erreur que Heidegger a faite dans son interprétation de l'œuvre de Nietzsche ?

descriptionLe Nietzsche de Heidegger. EmptyRe: Le Nietzsche de Heidegger.

more_horiz
Desassossego a écrit:
En quoi Heidegger s'est-il trompé ? Et sur quoi s'est-il trompé ? Je n'ai pas lu Nietzsche de Heidegger, mais j'ai lu les cours qu'il a donné sur Nietzsche entre 1941 et 1942, et j'ai trouvé très pertinent la manière dont Heidegger montre que Nietzsche était encore pénétré de métaphysique. Pourriez-vous donc m'en dire plus sur l'erreur que Heidegger a faite dans son interprétation de l'œuvre de Nietzsche ?
C'est justement le Nietzsche "encore pénétré de métaphysique" qui devrait vous mettre la puce à l'oreille. C'est incompatible avec la philosophie de Nietzsche. Je vous renvoie aux travaux d'Angèle Kremer-Marietti, notamment son Nietzsche et les enjeux de la fiction (2009). Elle dirige la revue électronique Dogma - Revue de philosophie et de sciences humaines. Vous y trouverez un de ses articles : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Il faut toujours se montrer prudent avec Heidegger, qui est, quoi qu'en disent de nombreux thuriféraires, un frelateur patenté. Notez bien que j'énonce un fait, pas un avis. N'oubliez jamais que quand vous lisez Heidegger, qu'il s'agisse des présocratiques, des poètes, ou de tant d'autres choses, vous lisez du Heidegger, pas des présocratiques, des poètes, etc.

descriptionLe Nietzsche de Heidegger. EmptyRe: Le Nietzsche de Heidegger.

more_horiz
Merci pour cette mise en garde ! Il est vrai que Heidegger me semble viser juste sur tellement de points que parfois, à mon insu, je l'érige en une sorte de législateur de la vérité (j'ai le même problème avec Spinoza). Et j'ai peur de m'enfermer avec lui. Il est donc toujours important pour moi de pouvoir prendre un certain recul vis-à-vis de lui.
Toutefois, dans le cours que je citais, le propos de Heidegger me semble vraiment pertinent et pointu ! Nietzsche se définit comme anti-métaphysicien, certes, mais ne fait-il pas de la Volonté de puissance une sorte de fondement ? Ne dit-il pas qu'elle est "l'essence la plus profonde de l'être" ? Comment ne pas en conclure que Nietzsche crée une métaphysique de la Volonté de puissance ?
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum