Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z
Aller en bas
Mich. Str.
Mich. Str.
Messages : 1
Date d'inscription : 19/05/2017

La conception épicurienne de l'amitié. Empty La conception épicurienne de l'amitié.

Ven 19 Mai 2017 - 23:20
Édition, division et déplacement du message initial, qui comportait 3 questions : la première sur Épicure, la deuxième sur Sartre et la troisième sur Locke.

Bonjour,

Je lis de la philosophie, mais j'ai parfois peur de faire des contresens, ou je ne comprends tout simplement pas l'idée développée, je viens donc m'adresser à vous. Tout d'abord je m'excuse si ce n'est pas le lieu où je suis censé poster ce message. Le vrac me paraissait être un bon endroit pour des questions, mais ne connaissant pas l'organisation du forum, j'ai pu me tromper.

Ma question concerne Épicure et sa conception de l'amitié.

Je crois avoir compris que le bonheur est le seul but de la vie humaine. L’intérêt personnel est le seul principe de toute action. La recherche d'amis est donc intéressée. Mais que cet intéressement pratique doit être dépassé pour l'amitié épicurienne. Comment ce dépassement s'effectue-t-il ? Qu'est-ce que l'amitié pour Épicure ?

Mich.
Revenir en haut
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum