Portail philosophiqueConnexion

Bibliothèque | Sitographie | Forum

Philpapers (comprehensive index and bibliography of philosophy)
Chercher un fichier : PDF Search Engine | Maxi PDF | FreeFullPDF
Offres d'emploi : PhilJobs (Jobs for Philosophers) | Jobs in Philosophy
Index des auteurs de la bibliothèque du Portail : A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z

La peur

4 participants

descriptionLa peur EmptyLa peur

more_horiz
Bonjour à tous et à toutes,

je débute en philosophie et je m'interroge : quels philosophes ont réfléchi sur la peur ? Cette notion me semble pourtant indispensable pour comprendre l'homme, mais je n'en vois trace nulle part... Pourquoi n'en entend-on jamais (en tout cas, me semble-t-il) parler en philosophie ?

Merci de m'éclairer !

descriptionLa peur EmptyRe: La peur

more_horiz
Bonjour,

la peur me semble être fondamentale dans la plupart des philosophies. Mais elle représente une étape du raisonnement, étape qui doit être dépassée. La peur est liée à l'ignorance. On la retrouve dans les thèses dénonçant les illusions, notamment lorsqu'il s'agit de critiquer la religion et la crédulité. Elle peut avoir pour contre-partie la volonté de se rassurer, et par extension manifeste un souci de se conserver et de vivre en sécurité. En effet, la peur nous confronte à l'inconnu, elle est aussi en partie liée à l'imagination et à l'altérité qui nous menace puisqu'elle nous dérange et nous échappe du fait qu'elle n'est pas comme nous. On retrouve donc la peur aussi bien lorsqu'il s'agit de s'initier à la philosophie et de troquer ses opinions contre le risque à prendre dans la recherche de la vérité et la connaissance (on valorise la raison, cf. le mythe de la caverne dans la République de Platon) que lorsqu'il s'agit de théories politiques (notamment dans les théories du contrat, chez Hobbes par exemple qui fonde son Léviathan et la société sur la nécessité de mettre fin à la menace que représente la guerre perpétuelle de chacun contre chaque autre ; cf. également la dialectique du maître et du valet de Hegel). On peut même trouver des réflexions sur la peur dans la philosophie existentielle (Kierkegaard, Sartre, Heidegger) même si l'on y trouvera des distinctions précises entre la peur et l'angoisse existentielle (c'est une peur sans objet, une peur du Néant, de la possibilité de ne pouvoir pas être ou que le monde ne soit pas ; ainsi que le dit Kierkegaard "l'angoisse est le vertige de la liberté" - l'incertain peut effrayer). Il y a aussi la peur de la mort ("philosopher c'est apprendre à mourir", Platon - c'est donc aussi lutter contre nos peurs irrationnelles qui paralysent notre volonté et notre entendement, notre jugement) ou encore la crainte du jugement dernier ou du châtiment divin souvent infligé par les hommes eux-mêmes au nom de la divinité et des lois, de la coutume, etc., cf. les critiques du christianisme par Nietzsche par exemple.

descriptionLa peur EmptyRe: La peur

more_horiz
Merci pour cet éclairage ! La peur est donc toujours envisagée dans le cadre d'une autre notion... Sauf peut-être dans La lettre à Ménécée d'Epicure, où d'après mes souvenirs de lycéenne, elle était abordée "frontalement".

descriptionLa peur EmptyRe: La peur

more_horiz
Ce qui est formidable avec Épicure c'est sa volonté d'en finir par une sentence lapidaire avec la peur de la mort. La mort n'est rien car elle est absence de sensation et parce que lorsque nous vivons elle n'est pas présente et lorsque nous sommes morts nous ne sommes plus là ! C'est la pratique de la philosophie tout au long de la vie qui aide aussi bien le vieillard à retrouver ce qu'il y a de jeune en lui que le jeune à devenir intrépide, c'est-à-dire à ne pas craindre l'avenir.

descriptionLa peur EmptyRe: La peur

more_horiz
Arendt dit dans La crise de la culture qu'Hobbes craignait, après sa mort, de finir brûlé sur des bûchers.
privacy_tip Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum